HorsSujet
Exposition

Exposition Passerelles

D’après Samira Makhmalbaf, « le rôle des artistes est de faire bouger les frontières mentales ». L’art est une passerelle, Carolalune et Nobad ont souhaité explorer plus en détail les ambiances et paysages urbains imaginaires.

Du fado à Zanzibar, des bouddhistes à Dubaï, des temples chinois à Kingston, des tramways à Delhi… Les villes se rejoignent et se fondent, par la magie de la photographie et de la peinture, elles font naître de nouveaux lieux où tout devient possible. L’exposition Passerelles propose de prendre de la perspective par rapport aux frontières pour s’immerger dans des cités imaginaires qui seraient le fruit du mélange de villes réelles. Trois parcours sont proposés : Wonderline, Borderline et Funky Beach Line. Vous découvrirez Chicagoa, Venistanbul, Bogotham City ou Rio de Jakarta… Ces villes sont nées d’un appel à contribution pour récolter un maximum de photos, elles ont ensuite été mélangées et imaginées autrement. Carolalune imagine l’univers de la ville imaginaire en mixant les photos grâce à différentes techniques (peinture, collage, retouche, marouflage) tandis que Nobad est pochoiriste.

Retrouvez, samedi 24 septembre, une parenthèse actuelle sur les migrants.
Pour plus d’informations

Carolalune et Nobad – Passerelles
Soixante Adada, 60 rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis
Du 16 septembre au 2 octobre 2016


Partager