HorsSujet
cropped-banner-top1

Cent ans de canardage

Sans tambour ni trompette, le Canard enchaîné fête ses 100 ans cette semaine. Fidèle à son esprit frondeur, l’hebdo fondé le 10 septembre 1915 dédaigne toute forme d’auto-célébration. Pas la moindre brèvouille ou contrepètrie pour se satisfaire d’une aussi belle longévité. On compte sur les « canardeux » pour fêter ça en petit comité au bistrot du coin (coin !). Faute de pouvoir communier avec ce beau monde, on saisit l’occasion pour donner les dix raisons de notre affection pour le palmipède.

  1. Il y a plein de dessins rigolos
  2. Son format est super pratique pour emballer les objets quand on déménage
  3. Son site Internet est hyper simple : presque rien à lire !
  4. Il fait rire et réfléchir
  5. Il sort régulièrement de vrais scoops
  6. C’est l’un des rares titres de presse vraiment indépendants : no logo, no pub.
  7. Il n’appartient à aucune chapelle politique
  8. Ses journalistes ne fréquentent pas les talk shows et passent rarement à la télé
  9. Il ne change pas tous les deux ans de maquette. Ce serait dommage, elle est tellement design !
  10. Il respecte ses lecteurs et eux seuls

 

Longue vie au Canard !


Partager